Bienvenu a tous

 

Demander la revue ICI

 

AccueilAideRechercherAdminProfilDéconnexion

La Grenade Légion

 

ß---- RETOUR -----                                                                                                                                                                      ----à ENVOYER NOUVEAU SUJET ----

                                                                                                                                                                                          

Auteur

Sujet: La mort du Cpt Danjou.  (Lu 1542 fois)

 

 

P'tit Sapeur
Legio Patria Nostra.
Transmisions Q.G
0rdre de Louis Philippe !
****
Messages: 5225


Mon devoir, la mémoire !


WWW

La mort du Cpt Danjou.
« le: Avril 14, 2006, 09:41:03 »

 


La mort du Cpt Danjou.

Les cavaliers Mexicains sont bien en avance sur l’infanterie qui suit leur objectif stopper cet colonne de la Légion la détruire avec l’aide des fantassins et ainsi aller s’attaquer au convoi lui même en suite. C’est sans compter sur l’obstination de Danjou et ses Légionnaires. C’est derniers sont a présent retrancher dans l’hacienda organiser en position de feu obligeant l’ennemi a ce diviser sous un feu croisé. Un officier Mexicain un mouchoir blanc à la main s’approche il ce présente dans un français correct ; lieutenant Ramon Lainé « est en fait d’origine française » s’adressant a Morzicki qui c’est installé allonger sur le toit de l’hacienda, de cet endroit il voit tout et peu diriger les tirs par ses propres tirs que l’on appelleraient maintenant directionnels , il y restera jusqu'à sa mort tué par un tireur ce trouvant plus haut que lui.   

  
« Nous sommes plus de deux mille, crie t’il, vous n’étes que soixante. Vous allez vous faire massacrer inutilement. Mieux, vaut vous résigner à votre sort déposer les armes, vous aurez la vie sauve.
Le sergent Morzicki va en rendre compte a son capitaine qui lui répond « Nous avons des cartouches, et nous ne nous rendrons pas »
Les tirs vont commencer de tout coter. Les Mexicains déjà à l’intérieure de l’ hacienda occupant déjà des dépendances de la face nord. C’est derniers percent les murs et tirent sur les Légionnaires qui ce trouvent dans la cour et sur ceux ce trouvant dans la pièce de l’angle nord-ouest. Le capitaine Danjou est conscient que si l’ennemi prend cette pièce ses Légionnaires vont ce trouver dans une situation difficile. C’est le Sergent-major « grade de l’époque » Tonel celui qui a amuser la troupe sur le navire qui les à emmenez ici le Mexique, comme sur la scène ce comédien devenu Légionnaire saura tirer la révérence face à l’ennemi il a déjà taper les 3 coups avant le lever et baiser de rideau, c'est lui qui tien cette position. Ce que le capitaine demande c’est de tenir le plus longtemps possible. 

 

Si le général Rollet est le père de la Légion pour tout ce qu’il a entrepris pour elle ; le monument aux morts, la célébration du 30 avril ; Danjou et ses Légionnaires sont l’image de ce qu’est la Légion « Valeurs et discipline » Fidélité, Honneurs, courage, sont les mots de ce jour, j’ai plusieurs hobbys mais jamais pour tout l’or du monde je ne manquerai ce souvenir, et je sait que partout dans le monde même un ancien n’étant pas inscrit dans une amicale aura en son cœur une pensée pour c’est anciens qui ont montrés ce qu’est le devoir et le sacrifice.
Entre temps le capitaine Danjou avec un stoïcisme impeccable va d’un pas calme d’un poste a l’autre faisant feu et rassurant l’un et l’autre plusieurs fois il va passer à travers les balles, mais un peu avant 11 h 00 il est blessé mortellement. Le lieutenant Vilain et d’autres on déjà bondi près de lui ; mais rien n’y fera il va mourir mourir sans reprendre connaissance mais certain d’une chose que ses Légionnaires vont tenir car peu auparavant sa mort, le serment des Légionnaires à pris vigueur.

 

Si vous demandez a un Légionnaire pourquoi il suit jusqu’en enfer son officier, peut être il levrera les épaules que vous croirez indifférant ou il vous répondra, mais dans les deux cas ce serrât’  « Un jour nous avons fait serment à Camerone » cet phrase est la plus grande valeur donnée pour un Légionnaire par 60 anciens qui était la bas un 30 avril 1863.   

 

« Dernière édition: Mai 15, 2006, 08:05:46 par P'tit Sapeur »

Journalisée


Veritas - Fidelitas

 

 

Alamo
Eclaireur
**
Messages: 23


Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #1 le: Avril 26, 2006, 10:37:53 »

 


Mort digne d'un soldat.

 

 

Journalisée

 

 

Raymond
Invité


Courriel

Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #2 le: Avril 29, 2006, 11:25:15 »

 


Mort digne c'est exacte mais ces domage que ce récit n'est pas fort lu !

 

 

Journalisée

 

 

P'tit Sapeur
Legio Patria Nostra.
Transmisions Q.G
0rdre de Louis Philippe !
****
Messages: 5225


Mon devoir, la mémoire !


WWW

Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #3 le: Avril 29, 2006, 01:56:31 »

 


Que veut tu il y a des articles comme cela, et puis il part en flèche d'un seul coup, va comprendre ?

 

 

Journalisée


Veritas - Fidelitas

 

 

Antimoine
Sentinelle.
***
Messages: 53


Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #4 le: Mai 04, 2006, 10:06:03 »

 


Je le trouve bien cet article.. Smiley

 

 

Journalisée

 

 

P'tit Sapeur
Legio Patria Nostra.
Transmisions Q.G
0rdre de Louis Philippe !
****
Messages: 5225


Mon devoir, la mémoire !


WWW

Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #5 le: Mai 05, 2006, 03:54:59 »

 


Pour nous Légionnaires nous n'avons pas de spécifités de qui est le meilleurs gradés car ils ont tous un esprit " Camerone " et cela " Touche pas à nos gradés "

 

 

Journalisée


Veritas - Fidelitas

 

 

Kalimera
Invité


Courriel

Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #6 le: Janvier 20, 2007, 11:27:55 »

 


Ce récit est  et restera toujours le plus beau 


Honneur à la parole donnée

 

 

Journalisée

 

 

P'tit Sapeur
Legio Patria Nostra.
Transmisions Q.G
0rdre de Louis Philippe !
****
Messages: 5225


Mon devoir, la mémoire !


WWW

Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #7 le: Janvier 24, 2007, 10:12:42 »

 


Si je réussi à passé, je voudrait dire que l'ors du 30 avril; il y à la lecture du récit de Camerone, j'en ai vu plus d'un avoir la larme aux yeux, combien de jeune aussi, ayant aussi l'oeil fier, le regard fixant l'avenir; à cet instant le Légionnaire ce sent très près de ses anciens, il est grand le sentiment d'appartenir à la plus grande famille du monde ! [s][/s]

 

 

Journalisée


Veritas - Fidelitas

 

 

Arthur
Observateur.
*
Messages: 5


Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #8 le: Avril 03, 2007, 03:52:44 »

 


Je voit ici une énorme admiration envers cet officier.

 

 

Journalisée

 

 

Kalimera
Invité


Courriel

Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #9 le: Avril 03, 2007, 08:19:30 »

 


Cette admiration du Captaine Danjou , est aussi à travers tous les officiers .
Car ils sont  au devant des hommes . Et  ce , dans tous les cas .

Il n'y a pas  (où peu) d'officier qui marche devant ses hommes dans les autres corps .
Seule la Légion  à cet honneur.


Un officier se ferait tuer pour ses hommes , pour qu'ils puissent terminer la tâche .

 

 

Journalisée

 

 

P'tit Sapeur
Legio Patria Nostra.
Transmisions Q.G
0rdre de Louis Philippe !
****
Messages: 5225


Mon devoir, la mémoire !


WWW

Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #10 le: Avril 03, 2007, 11:13:36 »

 


Mais un vrais soldat, suit un vrais officier, si un officier reste dérrière, c'est qu'il est touché, il deviendra inévitablement protégé par c'est hommes ainsi il ne sera jamais dérrière.
C'est une image que j'exprésione, mais qui pour les profanes est une réalité.
être un officier " sans enlever leur valeurs " dans la régulière " pas l'élite " n'est pas une assurance de respect direct de la troupe envers lui.
Pour nous Légionnaires, c'est tout ou rien, en cas d'erreur on suivra notre officier, on le soutiendra, mais en cas de lacheté " sa à peut être existé, mais j'en doute, sauf pour les déserteurs d'indo et d'Algérie " l'officier sera " écarté " et l'ont suivra les sous off sans discuter, au retour si on demande à un Légionnaire, ou est votre officier, réponse " disparu " on ramène pas les lâches, personnes ne discutera.  Pour les réguliers c'est une enquete, la est aussi une différance.

 

 

Journalisée


Veritas - Fidelitas

 

 

dwnvg
Invité


Courriel

Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #11 le: Avril 04, 2007, 07:24:56 »

 


bonjours a tous
Comment ne pas suivre nos officier qui ont 176 ans de référence non pas dans la régulière mais bien chez nous ou honneur et fidélité n'est pas un vague serment mais bien une proféssion de foi car en plus de leurs qualités (St Cyr : il faut etre dans les cinq premiers de la promotion pour avoir l'honneur de soliciter à la Légion) et pour ceux qui servent a titre étranger c'est souvant partant de 2è classe qu'ils se contruisent et font des hommes de qualités face a des hommes de toute catégorie social mais réunis par un serment LEGIO PATRI NOSTRA et HONNEUR ET FIDELITE;
Amitiés Légio More Majorum
Daniel



* index.gif (72.78 KB, 450x314 - vu 91 fois.)

 

Journalisée

 

 

P'tit Sapeur
Legio Patria Nostra.
Transmisions Q.G
0rdre de Louis Philippe !
****
Messages: 5225


Mon devoir, la mémoire !


WWW

Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #12 le: Mai 14, 2007, 09:03:05 »

 


Un jour dans l'amical de bxl, un ami de la légion, un " un prétentieus, que j'aime pas " me dit avec une certaine ponctuation sur le 1e 1er mot " MONSIEUR, sachez que je suis d'origine française et ancien officier de l'armée belge, ayant aussi; fait des études d'archéologie " Vous connaissez P'tit Sapeur il sait pas ce taire avec des gens pareil.
p'tit Sapeur.
De qu'elle coté de la guillotine en France.
Que voulez vous dire par la ?
Moi, pas grand chose, seulement que si vous aviez eu la tête tranchée, comme vous n'etes pas une appélation française controlée et seulement d'origine, je n'aurais pas entrepris des fouilles archéologiques pour retrouvé votre tête, de toute façon pour ce qui il y à dedans, ont l'aurais retrouvé toujour aussi vide.
Lui.
Ii à tourné les talons, rouge comme une pivoine.
Les anciens.
Maintenant l'officier belge, archéologue, ta découvert.
A qui voulez vous qu'une histoire pareil n'arrive ?
En tout cas il ne m'évite, c'est déja cela !

 

 

Journalisée


Veritas - Fidelitas

 

 

Kalimera
Invité


Courriel

Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #13 le: Mai 14, 2007, 01:09:24 »

 


C'est ce genre d'officier qui a tourné les talons  quand l'envahisseur Allemand est entré au pays..
Laissant les appellés se débrouiller seuls (ce qu'ils ont d'ailleurs fait admirablement, malgré les moyens)

 

 

Journalisée

 

 

kata
Ordre de la Grenade. Métal.
********
Messages: 1524


Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #14 le: Mai 15, 2007, 04:56:20 »

 


Actuellement un Colonel de L'Armee americaine dont le nom m'echappe avant une grande intervention a la bordiere du Laos et du Vietnam a suivit les traditions de la Legion

Bien qu'ayant critique la perte de Dien Bien Phu alors que tout avait ete vendu d'avance voulait que ses officiers lui meme inclus soit les premiers a sauter de L'helicoptere et les derniers a prendre L'helicoptere...

Il voulait que les officiers sous ses ordres soient les premiers au Feu comme lui y etait...

Il a utilise les manoeuvres de la Legion sur le terrain, il avait une ordonnace qui etait un sergent major qui avait pouvoir sur ses jeunes officiers...

Ce Colonel a ete un cas dans L'armee Americaine il etait de la cavalerie Aeroportee...

Dans ce combats les Americains ont eu 79 tues pour prendre cette colline et bien sur un certain paquet de blesses mais comme dans la Legion le pourcentage des officiers tues  a ete tres lourd...

a la releve il a ete le dernier a prendre L'helico quoique blesse, il evacuait ses hommes en premier et a respecte sa parole d'officier

Amitiees

Kata

 

 

Journalisée


Les Lions deviennent des Agneaux

 

Auteur

Sujet: La mort du Cpt Danjou.  (Lu 1542 fois)

 

P'tit Sapeur
Legio Patria Nostra.
Transmisions Q.G
0rdre de Louis Philippe !
****
Messages: 5225


Mon devoir, la mémoire !


WWW

Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #15 le: Mai 15, 2007, 06:49:10 »

 


Sa mon lieutenant je me rappel plus le nom de cet officier, mais il s'agit du 7th cavalerie aéroporté, ancien régiment celebre pour avoir été exterminé le 25 juin 1876 à Little Big Horn, à sa tête un tueur d'indien le général Armstrong custer.
Régiment crée en 1876, 100 ans aprés la guerre civil américaine le régiment fut dissous définitivement 91 ans plus tard en 1967, c'était pas la 1er fois qu'il supportait de lourde pertes, " officiers compris " cette coline fut nom seulement prise mais tenue plusieurs jours, cette unité fut " dégagée " par les airs, puis par une colonne de secour.
Son Colonel " role joué par Kevin Cosner " fit 3 séjours aux vietnam et fut blessé à plusieurs reprises, la dernière l'ayant blessé le fit revenir aux states, ce qui ne lui permis pas contrairement à son voeux d'etre le dernier commandant du 7ht.
Même le général ennemi lui rendit homages, il fut déchu pour cela et sa défaite.
Pour retrouver le nom du lieu et des2 officiers si vous retrouvez le titre du film.

 

 

Journalisée


Veritas - Fidelitas

kata
Ordre de la Grenade. Métal.
********
Messages: 1524


Re : La mort du Cpt Danjou.
« Répondre #16 le: Mai 15, 2007, 09:44:56 »

 


Le titre du film est : "Nous etions des Soldats" en titre Original  "We were Soldiers"  Le colonel et Mel Gibson

Le film est tire du livre du meme titre qui est une histoire vrai et vecue...
Amitiees

Kata

 

 

Journalisée


Les Lions deviennent des Agneaux

 

ß---- RETOUR -----                                                                                                                                                                      ----à ENVOYER NOUVEAU SUJET ----