Bienvenu a tous

 

Demander la revue ICI

 

AccueilAideRechercherAdminProfilDéconnexion

La Grenade Légion

 

ß---- RETOUR -----                                                                                                                                                                      ----à ENVOYER NOUVEAU SUJET ----

 

Auteur

Sujet: Jean Germeys  (Lu 245 fois)

 

dwnvg
Invité


Courriel

Jean Germeys
« le: Janvier 04, 2008, 07:06:42 »

 


Bonjours a tous
parmis les Héros de Camerone il est un belge :
Jean Germeys est né le 11 mars 1832 à Saint-Trond en Belgique et décédé le 11 mai 1863 à Huatusco (Mexique) des suites de ses blessures reçues au cours de la bataille de Camerone.

Ancien forgeron, il est affecté aux grenadiers losrqu'il s'engage à la Légion étrangère. Ces hommes sont réputés pour être des combattants d'élite car l'utilisation de la grenade impose de se tenir proche de l'ennemi. Le physique et la solide constitution de Germeys lui permettent de se distinguer.

Il participe à la Guerre de Crimée ainsi qu'à la campagne d'Italie où il est blessé.

Sergent à la 3e compagnie du Régiment étranger lors de la campagne du Mexique, il est mortellement blessé lors de la bataille de Camerone.

Amitiés Légio More Majorum
daniel



* histoire5.gif (7.26 KB, 78x169 - vu 32 fois.)

* uniform%201863-1865%20mexico.jpg (18.45 KB, 124x350 - vu 29 fois.)

* Camaron.jpg (57.44 KB, 250x166 - vu 31 fois.)

 

Journalisée

P'tit Sapeur
Legio Patria Nostra.
Transmisions Q.G
0rdre de Louis Philippe !
****
Messages: 5225


Mon devoir, la mémoire !


WWW

Re : Jean Germeys
« Répondre #1 le: Janvier 04, 2008, 07:37:44 »

 


Et voila une belle distinction de soldats. Beaucoup de gens croient que ce sont 62 Légionnaires et officiers. Hors c'est faux, certains sont morts après la bataille, comme le S/Lt Villain, par exemple..Des Belges ils y en avais plusieurs dans la cie. Un des survivants est enteré à Lille. Mais Il vrais que même morts des suites de leur blessures après; ou de leur belle morts; ont étés considérés comme " mort à Camerone " ceci par respects pour ceux qui y sont restés à Camerone; et font parties de la liste " A Camerone " Une gloire à juste titre...Quant on pense qu'il à fallu attendre que le père Rollet; ce souviene de ce fait d'armes en 1930, 67 ans apres; sinon cela passait à la trappe; et nous, n'aurions jamais eu notre 30 avril, pour ce souvenir de tout nos morts....

 

 

Journalisée


Veritas - Fidelitas

 

ß---- RETOUR -----                                                                                                                                                                      ----à ENVOYER NOUVEAU SUJET ----