Bienvenu a tous

 

Demander la revue ICI

 

AccueilAideRechercherAdminProfilDéconnexion

La Grenade Légion

 

ß---- RETOUR -----                                                                                                                                                                      ----à ENVOYER NOUVEAU SUJET ----

 

Auteur

Sujet: Belges & Luxembourgeois !  (Lu 172 fois)

 

 

P'tit Sapeur
Legio Patria Nostra.
Transmisions Q.G
0rdre de Louis Philippe !
****
Messages: 5233


Mon devoir, la mémoire !


WWW

Belges & Luxembourgeois !
« le: Novembre 29, 2005, 09:56:12 »

 


Belges & Luxembourgeois. ( 1 )
En 2 parties.

La brigade Piron débarque en Normandie le 6 août 1944, dans ses rangs des Légionnaires autorisés a ce battre pour leur pays, pas de désertion dans ce cas.
Certains retournerons, d’autres resterons sans avoir de problèmes Légion.
Ont n’en trouve dans la 3e compagnie motorisé, puis dans la 5e Sections d’assaut, puis quand la Section Scout disparaît capturée entièrement, cet un officier belge Guy Weber qui écrira plus tard « Les Belges et la Légion Etrangère » qui va en crée une autre et dedans 20 hommes dont la plupart Belges et Luxembourgeois des Légionnaires.


Ses Légionnaires de la Brigade Piron ce trouve attaché a 6e Division Britannique qui relève le 5e Commando a Salle-Nelle dans l’orne sur son flanc gauche appuyé a la mer. Depuis la chute de Caen une grande opération de poursuite s’enclenche c’est l’opération « Aviron » ou « Paddle » nous somme le 17 août. Cette unité Belge « et Légionnaire » est commandé par celui qui deviendra général plus tard, le Colonel Piron, celle si va nettoyer les côtes du Calvados jusqu'à la seine que les Allemands ont dans le dos.
C’est troupes Allemandes ont laissé des mines derrière eux, leurs canons de 88 millimètres sont toujours aussi tueurs. Les combats sont acharnés et fort meurtriers les fleuves du calvados sont rouge de sang perdu dans les deux camps.


Dans les forêts bretonnes la brigade reçoit l’ordre de ce diriger vers la frontière belge ils sont alors avec la division blindé de la garde Britannique. Les Anglais vont laisser les Belges libéré Bruxelles en ce 3 Septembre 44 des Légionnaires Belges et Luxembourgeois y participent. En 2004 j’était dans les tribunes en face des Officiels et j’ai vu des survivants Légionnaires Belges médaillés défilé le 21 Juillet a notre fête national, le Porte drapeau représentant cette Brigade dissoute était un de c’est Légionnaires.
A suivre.

Monument aux morts Belge
Déja paru dans un autre article.
Mais placer ici en l'honneur de tous c'est Légionnaires tombés pour notre pays.



* Lodelinsart 3.jpg (8.71 KB, 150x200 - vu 77 fois.)

 

Journalisée


Veritas - Fidelitas

 

Auteur

Sujet: Belges et Luxembourgeois. ( Fin )  (Lu 157 fois)

 

P'tit Sapeur
Legio Patria Nostra.
Transmisions Q.G
0rdre de Louis Philippe !
****
Messages: 5233


Mon devoir, la mémoire !


WWW

Belges et Luxembourgeois. ( Fin )
« le: Novembre 30, 2005, 10:23:19 »

 


Belges et Luxembourgeois. ( Fin )
Les yeux de la Brigade.

Le peloton ou ce trouvait l’aspirant Guy Weber alors aspirant adjoint est commandé par le Major Paul Louis Nowé qui occupait la position de Thorn.
C’est dans la briqueterie de cette ville qu’il rencontre Louis Thumas et ses Légionnaires une amitiés réciproque va perduré. Tous comme Weber lui compris puaient la saleté des combats de plusieurs jours il était impossible de se laver. Ensembles il regardait le clocher du village qui d’ailleurs était percé d’obus, dedans un homme dirigeait le tir de ses hommes il s’appelait Simonet.


A deux kilomètres de la un avant poste d’écoute dans le village de sandfort une radio le tout dans une ferme isolée au bord du canal. Dans cette ferme le sous lieutenant Bury et sa section de reconnaissance appelée la Scout section c’était les yeux de la brigade a l’aube du 10 octobre la section est entièrement capturé sans un coup de feu, j’oublie de préciser que la brigade est en Allemagne. La confirmation de la disparition de cette section arrive par la patrouille commandé par Jean Junior envoyer pour voir ce qui ce passait.


Le Major Nowé désigne directement Weber comme chef de la nouvelle patrouille de reconnaissance mais surtout de la formé, Weber ce demande ce qui lui arrive et de ce pas va demander conseil a son ami Thunard. Ce dernier lui donne un de c’est meilleur homme le Luxembourgeois et Légionnaire Jean Evening d’autres le suivent. Weber reste ahuris son premier commandement dans l’armé belge est une section de Légionnaires toute sa vie comme il la écrit cela la marqué fortement et qui lui donna aussi l’admiration et de l’estime pour ses hommes et la Légion de ses Légionnaires il dira aussi qu’il furent l’école de sa vie militaire.


Il cite les noms de ces bienfaiteurs d’école comme il dit. Ils ont pour nom. Jean Evening, Pierre Rongé, Debusser, Strybosch, Achille Goris, Marcel Van den Broeck , George Schanten, Schwebach, Thoss, Weirich, Camille Weis, Marcel Besch, Edgard Steffen, celui appeler le petit Swert et le radio Sojka. Weber alors agé de vingt trois ans et sortant de son collège militaire n’en revenait toujours pas lui le novice allait commander des vétérans de Tunisie. Weber décide sagement de se mettre a l’écoute des conseils de ses « Anciens ». Alors les poches pleines de grenades la Mils en bandoulière ces hommes vont pendant six semaines patrouillé la nuit. Jim Evening toujours seul en tête sifflait un air d’oiseau que George comprenait pour nous faire avancer sans danger.


Bien des aventures vont arrivés a c’est Légionnaires, en hollande dans la brigade Canadienne. En Belgique comme instructeurs des fils de bonne famille les « Cassants » comme il disait Bourreaux et tourmenteurs des sous officiers arrivants. Après le 8 Mai 45 la brigade rentre en Allemagne s’installe à Herzield sur les bords de la Lippe en Wesphalie. En août 45 Les volontaires Belges et Luxembourgeois sont démobilisés ils rentre au pays. En ce qui concerne Weirich de qui Weber fut un père pour lui retourna a la Légion et fut tué au Tonkin.
Ils y eu plus de Légionnaires Luxembourgeois que de Belges dans cette brigade faut honnêtement le reconnaître et la liste est trop longue pour les citer tous.

Des officiers comme Jean Piron, Nowé et le jeune Weber ne dirons jamais assez le respect et l’admiration qu’il avaient pour « Leurs Légionnaires »
Guy Weber nous a quitter le 18 Mars 2002 a Bruxelles. Né a Bruxelles le 22 Octobre 1921. Quelque part il dira que c’est grâce a ses hommes de la Légion il fit une carrière exemplaire.
Officier supérieure.
Aide camp Honoraire du Roi Léopold III.
Evadé de guerre.
Ancien combattant de la Brigade Piron.
Ancien conseiller militaire du Président Moise Tshombé.
Ancien Assistant du Général « U.S » Lemmitzer.
Titulaire de nombreuses distinctions honorifiques belges et étrangères.
A son enterrement une délégation d’ancien combattants et certainement d’ancien Légionnaires ayant ou non servit sous ses ordres ? Il ne fut jamais Légionnaire engagé mais certainement dans l’âme oui !  Les yeux de la Brigade étaienr ceux des Légionnaires !

Insigne de la Brigade Piron.   








* Brigade Piron.jpg (6.03 KB, 240x215 - vu 58 fois.)

« Dernière édition: Novembre 30, 2005, 10:26:35 par P'tit Sapeur »

Journalisée


Veritas - Fidelitas

 

ß---- RETOUR -----                                                                                                                                                                      ----à ENVOYER NOUVEAU SUJET ----